Culture et sport /
Education aux arts et à la culture

Education aux arts et à la culture

Les prochaines résidences de territoire:

L'oreille en friche:

Ce collectif mené depuis dix ans par le trompettiste Florent Briqué dans le domaine des musiques actuelles, jazz, et musiques du monde, et associant aussi bien la danse,
le dessin, la vidéo et les nouvelles technologies, œuvrera sur le territoire les deux prochaines années.

A bientôt j'espère:

Ce collectif nous fera découvrir des films documentaires détonants qui interrogent le monde et bouscule notre regard.
Cabaret de cinéma, banquets, cinéma éphémère au fond d’une grange, chaque séance est le fruit de rencontres, et une alliance subtile entre des films et des personnes, des lieux et des histoires, des paysages et des manières de voir.

La Convention Territoriale d’Education aux Arts et à la Culture

Voir l'image en grandSaint-Marcellin Vercors isère Communauté a signé en 2019 une Convention Territoriale d’Education aux Arts et à la Culture (CTEAC), dont les cosignataires sont l'Etat, le Conseil départemental de l'Isère, le Conseil régional Auvergne Rhône-Alpes, la Caisse d'allocations familiales du département de l'Isère.

Cette convention a pour objectif de corriger les inégalités sociales en facilitant l’accès à la culture, à l’échelle d’intercommunalités essentiellement rurales ou périurbaines. Les actions mises en oeuvre visent à favoriser l’émergence de parcours d’éducation artistique et culturelle en milieu scolaire, périscolaire ou de loisirs et invitent tous les habitants du territoire à participer.

2022 : les projets en cours sur le territoire

La prochaine Convention Territoriale d’Education aux Arts et à la Culture (CTEAC) sera signée en 2022. Les résidences d'artistes continuent donc sur le territoire. Elles permettent des interventions régulières, notamment en milieu scolaire ou périscolaire. Ces interventions prennent la forme d'ateliers, de créations, de formations auprès d'enseignants, de restitution de spectacles...

Voir l'image en grand

Chez toi . moi . nous avec Laura Pardini

Laura Pardini, artiste plasticienne mène actuellement sur le territoire une « enquête sensible », à propos des déplacements quotidiens des habitants.

« Que les routes soient désertes au milieu des vergers ou bondées dans la ville, elles accueillent chaque jour des personnes en transit. Pourtant, sans le savoir, sans se reconnaître ou se croiser, nous empruntons le même chemin que d’autres au cours de la journée. Qui sont ces personnes, que font-elles ? Est-ce qu’elles regardent les mêmes choses que moi, sentent les mêmes parfums ? Est-ce que ce chemin leur est agréable ou plutôt laborieux ? »

L'artiste intervient auprès de collégiens, de lycéens, de l’association la Dynamo à Saint-Antoine l’Abbaye et de jeunes de la Mission Locale, ainsi que d' enfants de l’accueil de loisirs intercommunal à Saint-Quentin sur Isère et des Grands loups à Saint-Marcellin.

Les images et les témoignages récoltés raconteront le territoire à travers les mouvements de ses habitants. Le tout sera rassemblé dans un livre. L'ensemble du projet sera présenté en mai 2022.

Cette résidence est mise en œuvre en partenariat avec le Centre d’art la Halle.

Voir l'image en grand

Dima avec la Cie INFINI DEHORS

À travers les marionnettes, la musique et la performance, la Cie INFINI DEHORS cherche à offrir une vision sensible du monde. Elle s'appuie sur des textes théâtraux, poétiques ou documentaires et s'adresse plus particulièrement au jeune public.

Les artistes Natacha Dubois et Charlène Girin sont intervenues auprès des huit classes en atelier d’écriture, atelier d’initiation au théâtre, fabrication de marionnette, manipulation et mise en voix, et enregistrement d’une séquence audio.

Les élèves participent aux recherches dramaturgiques sur Dima, la création professionnelle de la compagnie qui interroge le rapport homme/animal et incite à la réflexion, à l'échange.

Une exposition du travail des élèves sera présentée fin mai début juin 2022 en même temps que la diffusion de Dima, la création professionnelle de la compagnie :

  • Mardi 31 mai 2022 : séances scolaires pour les classes ayant participé au projet + 1 séance tout public - Couvent des Carmes - Beauvoir-en-Royans
  • Mardi 7 juin 2022 : séances scolaires pour les classes ayant participé au projet + 1 séance tout public – Le Grand Séchoir - Vinay

Cette résidence est mise en œuvre en partenariat avec Le Diapason, l'ACCR 5ème saison, le Parc Naturel du Vercors, le Couvent des Carmes et le Grand séchoir.

Voir l'image en grand

Jazz vocal avec LAURENCE SALTIEL

Chanteuse de jazz et pédagogue, Laurence Saltiel transmet le plaisir de chanter le jazz avec talent, bonne humeur et une attention chaleureuse. Son répertoire est riche en couleurs et en rythmiques, le swing omniprésent ; elle transmet son art aux plus jeunes comme aux adultes, elle est régulièrement sollicitée en France pour intervenir dans des centres de formations de musiciens, pour l’Education Nationale, et pour des stages avec d’autres organismes.

Après avoir dispensé une formation auprès des professeurs de l’école de musique intercommunale, des enseignants du 1er degré concernés et des Musiciens intervenants en milieu scolaire, elle intervient dans 6 classes élémentaires du territoire et auprès des élèves de l’école de musique intercommunale.

Des restitutions de son travail avec les élèves sont prévues la semaine du 7 juin 2022 au Diapason.

Cette résidence est mise en œuvre par l’école de musique intercommunale

Voir l'image en grand

Projet d'éducation aux médias et à l'information

Découvrir le métier de journaliste ; voir/écouter, comprendre, analyser, développer son esprit critique et pratiquer, produire des contenus : tels sont objectifs du projet d’éducation aux médias et à l’information pour les élèves.

Radio rurale, Radio Royans-Vercors est un outil d’information de proximité qui s'attache à proposer des programmes à teneur culturelle. Les activités radiophoniques et les activités de diffusions de spectacle de L’Association de Coordination Culturelle du Royans (titulaire de la fréquence) sont complémentaires, elles contribuent chacune à la formation des citoyens de demain en offrant des outils supplémentaires à la réussite éducative.

Ainsi la classe de CM1-CM2 de l’école de Pont-en-Royans a réalisé une émission dans les conditions du direct grâce au studio mobile de la Radio. Le thème retenu était celui de l’exposition vue au Grand Séchoir pendant le projet, Sur la route de l’exil, un centre d'hébergement pour réfugiés à Cognin-les-Gorges (1977-1992).

L'émission intitulée Le grand voyage a été diffusée 4 fois sur les ondes de Radio Royans Vercors entre le 10 et le 27 février 2022.

Radio Royans-Vercors interviendra également au cours de l’année auprès d’un accueil de loisirs du territoire, et La Maison de l’Image auprès d’une classe de collège et une classe de lycée.

Voir l'image en grand

Danse en Isère avec la Compagnie 158

Ce dispositif de l’Education nationale permet à l’élève de s’inscrire dans une démarche de création dansée.

Les enseignants des classes concernées par le projet ont d’abord participé à une journée de formation avec la danseuse de la compagnie 158 Juliette Vieugeot.

Huit classes ont vu le spectacle Dans mon potager de la Cie 158 le 30 novembre 2021 au Diapason. Les élèves bénéficient pendant toute l’année d’ateliers de pratique artistique avec la danseuse et décourvrent la danse de création (conception, appropriation…).

Des rencontres de restitutions auront lieu au Diapason en mai 2022. Les élèves seront ainsi amenés à faire preuve d'esprit critique, d'ouverture à l'autre, d'écoute, de curiosité...

Ce projet est mis en œuvre en partenariat avec Le Diapason, service culturel de la Ville de Sait-Marcellin.

Voir l'image en grand

THEA avec la Cie des Gentils et le Théâtre des Collines

Théâ est une action nationale de l’OCCE (Office Central de la Coopération à l'Ecole) pour le développement de l’éducation artistique du théâtre. Elle a pour objectif de favoriser la rencontre entre les écritures théâtrale jeunesse et les enfants. Elle vise également à développer l'estime de soi, la confiance, implication dans la vie scolaire, etc...

Le projet concerne dix classes sur le territoire et comporte :

- Une formation pour les enseignants ;

- Des ateliers de pratique théâtrale pour les élèves durant toute l’année ;

- La présentation devant les élèves d’une lecture théâtralisée par les comédiens professionnels du texte Il a beaucoup souffert Lucifer d’Antonio Carmona, et la rencontre avec l’auteur dans chaque classe concernée ;

- Des rencontres de restitutions en mai au Diapason.

Ce dispositif de l’Education nationale est mise en œuvre sur le territoire par l’association Textes en l’air, avec le service culturel de la Ville de Saint-Marcellin / Le Diapason comme partenaires.

PROJET MEMOIRE avec l’Association d’une histoire à l’autre

Sur la route de l'exil

L’association D’une histoire à l’autre mène un travail professionnel dans la médiation culturelle et l’animation du patrimoine sur tout le territoire. Ethnologue de formation et salariée de l’association, Xaviera Bogaczyk, réalise notamment des actions de médiation, de transmission. Dans le cadre de ce projet, après une mission de recherche de nouveaux témoins, elle a conçu et réalise des visites commentées de l’exposition Sur la route de l'exil, un centre d'hébergement pour réfugiés à Cognin-les-Gorges (1977-1992) notamment auprès des scolaires, auxquels elle propose au préalable une intervention en classe, voire une visite sur site. Elle a également réalisé un dossier pédagogique à destination des enseignants, sur la base de l’ouvrage éponyme, lui-même mis à disposition des établissements.

Le projet s’adresse aux élèves de cycle 3, aux collégiens de 3ème et aux lycéens, de terminale notamment, en résonnance aux programmes d’histoire-géographie, d’éducation morale et civique et plus largement avec l’actualité et les politiques migratoires. Elle témoigne d’une expérience d’hospitalité et d’accueil des réfugié.e.s, d’un vécu d’exil et de rencontres qui s’inscrivent dans l’histoire de l’Humanité.