Cadre de vie /
Transition énergétique

Transition énergétique

Recherche

[Tout cocher] [Tout décocher]

Choisir une date     Choisir une date

 

Etendre la recherche à d'autres communes

[Tout cocher] [Tout décocher]

1 résultat sur 1

Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté s’est engagée dans plusieurs démarches pour entreprendre la transition de son territoire comme le Plan Climat Air Energie Territorial ou le projet Territoire à Energie Positive. Celles-ci ont permis de mettre en oeuvre de nombreuses actions sur le territoire : rénovation de l’éclairage public, achat de véhicules et vélos électriques, mise en place des permanences Info énergie... Aujourd'hui, il s'agit de poursuivre les efforts fournis et d’établir une feuille de route pour le territoire.

Le Plan Climat Air Energie Territorial

Le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) est un projet de développement durable. Il est obligatoire pour les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de + de 20 000 habitants selon la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) de 2015. Il doit être renouvelé tous les 6 ans.

Le PCAET prend en compte l’ensemble de la problématique climat-air-énergie du territoire autour de plusieurs axes d’actions comme la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), l’adaptation au changement climatique, la sobriété énergétique, la qualité de l’air ou encore le développement des énergies renouvelables.
La réalisation d’un PCAET est composée d’étapes:
  • 1Elaboration du diagnostic de territoire

Le diagnostic de territoire a été réalisé en 2020. Il expose des données chiffrées concernant la qualité de l'air de Saint-Marcellin Vercors Isère, les changements climatiques du territoire et sa consommation énergétique. Pour le consulter, cliquez ici

  • 2 – Définition des objectifs territoriaux et d’une stratégie partagée

Le diagnsotic de territoire a été présenté aux élus. Désormais, il s'agit de fixer des objectifs réalistes mais ambitieux pour la transition du territoire et d'identifier les leviers à mobiliser pour les atteindre.

  • 3 – Elaboration du programme d’actions

Lorsque les objectifs à relever et les leviers à mobiliser seront définis, il faudra réaliser une déclinaison opérationnelle des objectifs par secteur et par thématique

  • 4 – Mise en œuvre et suivi

La dernière étape est l'application des objectifs opérationnels et leur suivi afin d'observer et d'analyser l'évolution de la transition du territoire. Le suivi permet de fixer de nouveaux objectifs 6 ans après leur mise en place.

Le projet finalisé du PCAET devrait être présenté et soumis au vote du conseil communautaire en septembre 2021.

Le PCAET ne doit pas être considéré comme une démarche nouvelle mais comme un moyen de prolonger et d’amplifier la dynamique existante autour de la transition énergétique.

Territoire à énergie positive

L’objectif du projet Territoires à énergie positive (TEPOS) est de faire aboutir la transition énergétique du territoire. Être un TEPOS signifie mener une politique volontariste pour la réalisation d’actions concrètes de réductions des consommations d’énergies en prônant la sobriété et l’efficacité énergétique et en favorisant la production d’énergies locales.
La démarche TEPOS est souvent assimilée comme étant le volet « Energie » du PCAET.
Le territoire s’est engagé dans cette démarche en 2013.
Une nouvelle convention de financement avec l'Agence de l'Environnement et de la Transition Energétique (ADEME) vient d’être signée pour une durée de 3 ans, de 2020 à 2023, par Saint-Marcellin Vercors Isère Commuanuté pour un montant d’aides fixé à 80 000€ sur 195 000€ de dépenses envisagées.

Les actions mises en place grâce au projet TEPOS :
  • Mise en place de la Plateforme Locale de Rénovation Energétique (PLRE)
  • Diagnostic sur le potentiel de développement des énergies renouvelables
  • Mise à disposition des toitures pour les centrales villageoises « Portes du Vercors » (équipement de toitures publiques de panneaux photovoltaïques)
  • Implication de la Communauté de communes dans le projet éolien de Saint-Antoine l’Abbaye
  • Diagnostic des chaufferies bois
  • Etude sur le potentiel de développement de la méthanisation
  • Etude sur le développement du Vélo à Assistance Electrique (VAE)
Il existe également un comité inter-TEPOS qui la stratégie forestière inter territories à l'horizon 2030. Son but est :
  • de mettre la forêt et le bois au coeur de la transition énergétique et des enjeux climatiques
  • d'élaborer une feuille de route et de mener des actions communes afin que chaque territoire conserve sa propre stratégie
Les membres de ce comité sont : Saint-MarcellinVercors Isère Communauté, Le Grésivaudan, Grenoble-Alpes-Métropole, le Pays Voironnais, le Trièves, le Parc Naturel Régionnal de la Chartreuse et le Parc Naturel Régional du Vercors.